Accès membre | Club des 100 | Galerie photos

Historique

En 1936, fut créé à Evolène le "Chour mixte Evoléna", qui fit de suite partie de la Société valaisanne des Patoisants et fut membre fondateur de la Fédération valaisanne des costumes. Dès lors, cette société devint l'ambassadrice d'Evolène :

En 1953, la dite société eut le privilege d'organiser, une première fois, la fête cantonale des costumes et d'accueillir dans le bon vieux Val d'Hérens une cinquantaine de sociétés.

En 1955, la société s'agrandit, et sous la nouvelle dénomination "Groupe folklorique Arc-en-Ciel", il fut formé des couples de danseurs qui, par leurs chants en patois, leurs danses anciennes et personnelles, ainsi que les couleurs chatoyantes de leur costume, déja réputé, remportèrent de nombreux succès auprès des touristes visitant notre région ou lors de leurs déplacements en Suisse et a l'étranger, dont nous pouvons citer :

Notre société tomba un peu en léthargie dans les années 60, mais repartit d'un très bel élan en 1967, avec la création d'un groupe d'enfants "les minis". Elle assurait dès lors son avenir et put ainsi participer à diverses manifestations, où ses productions furent très appréciées.

Dès le début des années 80, le groupe devint très actif et par le souffle d'une impulsion nouvelle assura de très nombreuses prestations, soit sur le plan local, valaisan ou international. En 1980, le groupe anima durant 4 jours à Bruxelles le Salon international des vacances.

Grâce à la motivation personnelle des membres actifs (par l'organisation de lotos, discos-mobiles, etc.), grâce aussi a l'appui de la commune, des commerçants et de toute la population d'Evolène, l'Arc-en-Ciel assista régulierement dès 1984 aux Européades du folklore qui eurent lieu cette année-là à Rennes (F), en 1985 à Turin (I), en 1986 à Figueira da Foz (P), en 1987 à Münich (D), en 1988 à Anvers (B), en 1990 a Valladolid (E), en 1994 à Frankenberg (D), en 1995 à Valence (E), en 1999 à Bayreuth (D) et en 2005 à Quimper (F).

Image des jeunesUn nouveau groupe de "minis" vu le jour en 1985. Ce ne sont pas mois de 33 bambins qui commencèrent alors l'apprentissage de danses folkloriques. Dès ce moment, les groupes d'enfants se succédèrent, ils étaient deux en 1993 comptant 42 membres. Aujourd'hui, 22 enfants assurent la relève de notre société.

En 1986, notre société eut le plaisir de fêter son 50eme anniversaire, lors de la traditionnelle fête de la mi-été a Evolène. En 1989, et pour la seconde fois, il nous incomba la lourde responsabilité d'organiser la 44eme Fête cantonale des Costumes, les 28-29-30 juillet. Trois jours de fête pour recevoir dans la vallée du "Vrai Valais" une soixantaine de groupes folkloriques qu'un soleil radieux a ravis.

Il nous a également été possible de participer a plusieurs festivals internationaux de folklore, à Chamonix en 1991 et à Paris en 1992. Le samedi 6 août 1994, notre groupe folklorique eut l'honneur de se produire aux côtés de groupe prestigieux provenant du monde entier, soit de Slovaquie, Slovénie, Nouvelle-Zélande, Cameroun, Mexique, France, Russie, Canada, Philippines et Irlande, lors du spectacle de gala du 5eme Festival International Folklorique d'Octodure (FIFO) à Martigny.

Notre société fut invitée a se produire à Châtelaillon-Plage, ville de Charente-Maritime jumelée avec la commune d'Evolène. Ceci en 1998, à l'occasion de l'inauguration de son front de mer, et l'année 2000, au début juillet, pour la fête organisée a l'occasion de la signature du nouveau traité de jumelage.

Image de groupeLe troisième millénaire commença de très belle manière pour notre société qui participa en 2001 au comptoir suisse de Lausanne. Notre société, au mois de juin 2002, eu la chance de quitter pour la première fois le continent européen pour se rendre en Asie. Elle y participa aux Swiss Highlights de Singapour organisés par l'ambassade de Suisse. Il est à noter, qu'à la même période, le contingent resté en Valais assura la prestation lors de la 57eme fête cantonale des costumes à Salvan. Au début du mois de juillet de la même année, l'Arc-en-Ciel effectua une tournée en Angleterre avec comme point d'orgue le concours folklorique de Llangollen.

En 2006, à l'occasion de son 70e anniversaire, l'Arc-en-Ciel lance les CIME - les Célébrations Interculturelles de la Montagne à Evolène - qui proposent un festival international de folklore avec des groupes de danses montagnards et une thématique culturelle sur l'art traditionnel de montagne. Les CIME sont programmés en alternance avec le FIFO dès 2007.

En janvier 2008, une délégation Evolènarde, dont l'Arc-en-ciel fut invitée à présenter son carnaval lors de la manifestation « &AGRAVE la découverte des Carnavals de montagne d'Aoste ». En juillet de la même année, la société s'envola pour un séjour d'une semaine à Yalova en Turquie, dans le festival Tufag. La société participa pendant une semaine à « l'International Folk Dance Festival TUFAG », en Turquie. L'Arc-en-Ciel fut invitée par le groupe turque qui a participé à la première édition des CIME en 2006.

Fin 2008, l'Arc-en-Ciel rencontra des problèmes d'effectifs dans son orchestre. Après quelques annonces et recherches, l'orchestre s'étoffa de violon , de cuivre et de bois. La musique ayant évolué au fil du temps, Stéphane Métrailler réécrit les partitions pour les différentes catégories d'instruments.

Lors des CIME 2009, le groupe des enfants et adolescents présenta pour la première fois un tableau enchainé sur le thème de « La Pitikta Matèta ». Ce tableau eu un vif succès auprès du public. Quand aux adultes, la présentation du nouveau tableau « du battage du blé » surpris plus d'un, car les danseuses et danseurs portaient le costume traditionnel « de la semaine », soit le chuts pour les femmes.